À venir...

Le projet Nature-Fiction découle d'une résidence de recherche et création effectuée en août 2016 avec le centre d'artiste Panache art actuel. Pendant deux semaines, j'ai arpenté le littoral entre Baie-Comeau et Kegaska – où se trouve la fin de la route 138 – à la recherche de plantes et végétaux indigènes de mon territoire.

 

Dans un premier lieu, j'ai documenté mes recherches par la photographie puis par le dessin, en me concentrant sur la composition même des plantes observées et aux systèmes agissants à l'intérieur de ceux-ci. Le dessin répété et la schématisation de certains détails ont ensuite guidé la production sculpturale. Cette production s'est bâtie de manière instinctive en m'inspirant des compositions observées dans chaque spécimen.

 

Au final, 30 sculptures composent le corpus Nature-Fiction. Dans un soucis d'appliquer des caractéristiques végétales à une production sculpturale actuelle, les œuvres suggèrent à la fois l'arborescence des plantes et le paysage dans lequel elles évoluent. La présence des mains vient souligner l'expérience sensorielle tactile vécue sur le terrain.

 

Conçues principalement à partir de papier mâché, de résine, de styromousse et de plâtre, Nature-Fiction propose une vision singulière d'une promenade en forêt. L'ensemble du corpus est présenté sur six tables montées sur chevalets et la disposition peut varier selon les espaces. Un herbier relié à la main regroupant les dessins réalisés lors de mes recherches sur le territoire accompagne également l'exposition. Ce projet a été rendu possible grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec.

1/60

© 2013  Catherine Arsenault

60